Astuces fiscalité : faire des économies d’impôt avec le plan d’épargne retraite

Lorsque vous avez atteint votre retraite, vous pouvez débloquer votre plan d’épargne retraite. D’après la loi en vigueur, vous devez payer des impôts liés à votre capital. Ces impôts seront lourds lorsque vous débloquez le capital de votre PER en une seule fois. Par contre, vous pouvez bénéficier de la baisse de cet impôt pour faire des économies grâce à quelques méthodes simples.

Faire des rachats fractionnés

Pour faire des économies d’impôt avec votre plan d’épargne retraite, oubliez l’idée de débloquer tout le capital que vous disposez en une seule fois. Procédez plutôt au tirage régulier de vos revenus pour éviter les ressauts de l’impôt que vous devez vous acquitter. Vous devez avoir une précision dans vos liquidations. Faites des rachats partiels des sommes que vous avez prédéfinis, fréquemment selon votre capital. N’hésitez pas à consulter des professionnels dans le domaine pour vos aider à faire des calculs pour en tirer le maximum d’économies. Par exemple, si vous avez déclaré 60 000 euros de pension lorsque vous serez retraité et que vos parts de versements sont dans les 200 000 euros, vous devez vous acquitter d’un impôt de 4 236 euros. Si vous liquidez votre plan d’épargne retraite en une seule fois, vous devez payer 71 798 euros d’impôts. Si vous débloquez votre PER en trois ans, l’impôt sera de 60 000 euros donc vous ferez une économie de 11 798 euros.

 Transférer le PER

Il est possible que les termes du contrat liés à votre PER ne vous permettent pas de réaliser des rachats fractionnés ou de limiter le nombre de rachats que vous pouvez réaliser. Le retrait de votre plan d’épargne retraite sur plusieurs années sera alors impossible à réaliser. Alors pour faire des économies avec votre plan d’épargne retraite, la solution qui s’offre à vous est de le transférer. Vous pouvez attendre 5 ans pour ne pas avoir à payer des frais. Vous pouvez alors transférer votre PER à vos descendants par exemple lorsque vous serez mort.

Choisir le quotient

Si les deux méthodes ne sont pas possibles pour votre cas et que vous devez débloquer votre plan d’épargne retraite en une seule fois, le quotient reste la dernière solution pour pouvoir atténuer le ressaut de l’impôt. Cette méthode permet de calculer votre impôt sur le quart du capital. Le résultat de ce calcul va être ensuite multiplié par quatre. Votre impôt sera alors moins progressif. Si vous reprenez l’exemple de 200 000 euros de capital, vous pouvez réaliser un quotient de 11 364 euros. Votre économie sera alors de 6 848 euros, comparés à un rachat sur 6 ans.

Le Censi-Bouvard : défiscaliser et investir à la fois
Qu’est-ce que la défiscalisation Pinel ?