Impôt sur le revenu : tout savoir sur le calcul de la décote

Lorsque vous parlez d’impôt sur le revenu, beaucoup ignorent l’existence de la décote. Ce système permet de réduire le coût de votre impôt sur le revenu. Elle peut même être annulée sous certaines conditions. Par exemple, pour les personnes de faibles revenues. C’est pourquoi la moitié des foyers français ne payent pas l’impôt sur le revenu. Vous vous posez sans doute la question : Qu’est-ce que la décote ? Comment faire le calcul de la décote impôt et quels sont les nouveaux montants pour 2021.

Qu’est-ce que la décote ?

La décote est un processus visant à réduire le tarif de votre impôt sur le revenu. D’après la loi, vous devez vous acquitter de cette taxe. Par contre, certains individus peuvent profiter d’une annulation de cet impôt. Ce processus permet de faire une correction du tarif de votre impôt lorsque le barème progressif est appliqué. Il s’immisce lorsque le résultat du quotient familial est appliqué et lorsque diverses réductions sont prises en considération. Les personnes qui peuvent en bénéficier de la décote sont celles qui possèdent des ressources financières faibles et que le tarif de la taxe sur les revenus est en dessous des limites.

Calcul de la décote

Le calcul de la décote impôt se diffère d’année en année. La méthode de calcul a connu une évolution. Si vous prenez l’exemple en 2019, la décote permet de faire une réduction de votre taxe si vous êtes célibataire, veuf ou divorcé et la somme de votre impôt sur le revenu ne dépasse pas 1611 euros. Pour une personne en couple, le seuil est de 2653 euros. Si vous êtes célibataire et que votre impôt est de 1000 euros (inférieur au seuil), le calcul de la décote se fait comme suit : 1208 – (1000 x 75%) ce qui donnera 458 euros. Le chiffre 1208 correspond à la somme forfaitaire réservée aux célibataires (1990 euros pour un couple). Après application de la décote, l’impôt à payer est donc de 1000 – 458 = 542 euros.

Les nouveaux montants pour 2021

Le montant forfaitaire en 2021 réservé aux célibataires est de 779 euros contre 1289 euros pour un couple qui est imposé à l’imposition commune. Le mode de calcul de la décote impôt est toujours le même que celui de l’année précédente. Le taux de retranchement est de 45,25%. Le seuil maximum du montant de l’impôt sur le revenu étant de 1721 euros et de 2848 euros respectivement pour les célibataires et les couples. Ces nouveaux montants figurent à l’intérieur du nouveau projet de loi de finances.

Comment demander le Crédit Impôt Recherche (CIR) ?
Qui peut bénéficier du crédit d’impôt innovation (CII) ?