Vendre des bijoux ou de l’or : Le professionnel est tenu de vous remettre un contrat écrit

Publié le : 14 décembre 20203 mins de lecture

Problèmes de santé, chômage, projet professionnel non concluant, déménagement, de nombreuses raisons obligent à céder ses biens. Alors que vous avez un besoin d’argent en urgence, vous avez intérêt à trouver une solution rapide. Vendre les métaux précieux de votre boîte à bijoux serait parmi les meilleures alternatives. Réclamez votre contrat de rachat écrit au cours de l’échange.

Les préparatifs nécessaires

Commercialiser de l’or n’est pas uniquement réservé aux orfèvres et aux bijoutiers. Les particuliers peuvent également proposer les métaux précieux selon des motifs différents. Selon la loi, un contrat écrit devrait être établi entre le consommateur et le vendeur. Avant de passer à cette étape, trouvez un professionnel dans le domaine du commerce des bijoux qui peut accepter votre offre. Confiez-vous à un consommateur qui dispose d’un magasin de bijoux à Nice et ses alentours afin de privilégier les rencontres physiques.

Par la suite, il convient de fixer le prix de la revente des parures. Menez quelques recherches en ligne pour découvrir le tarif du gramme de l’or ou de l’argent en fonction de sa qualité. Autrement, contactez une enseigne d’expertise des bijoux à Nice pour avoir des informations sur le cours de l’or. Même en cas de grande difficulté financière, assurez-vous de céder vos métaux précieux à un prix juste. Cependant, cela ne vous empêche pas d’accorder une petite réduction.

Le contenu du contrat de rachat

Il convient de rédiger un seul contrat puis de l’imprimer et de le signer en deux exemplaires. Ce document écrit devrait présenter les coordonnées de l’acheteur, que celui-ci soit une personne physique ou morale. Vous devez ensuite mentionner votre nom, fonction et adresse. Inscrivez dans le contrat la date et l’heure exacte de la conclusion de l’échange. Vous avez intérêt à préciser le lieu de la signature du contrat.

Réservez quelques lignes pour détailler les caractéristiques des bijoux : poids, qualité, nombre de pièces, pierres précieuses, etc. En même temps, vous devez inscrire le prix de vente. Vous pouvez demander l’accompagnement d’une expertise des bijoux à Nice pour éviter les erreurs.

Les conditions sur le paiement

À la remise du contrat écrit, le consommateur est tenu de vous procurer la somme correspondant à la valeur négociée de vos parures. Comme le paiement du coût des produits en espèces s’avère interdit, vous obtiendrez généralement un chèque. Cette règle a été imposée par l’État, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent.

Selon l’expertise des bijoux à Nice, il est bon de savoir que le consommateur peut changer d’avis dans les 48 heures après la signature du contrat. Pour ce cas, le particulier est engagé à reprendre ses biens puis de retourner la somme de l’échange.

Comment vendre son or en ligne ?
Quelle législation pour la cession de bijoux précieux ?

Plan du site